Thuriane LE GUEN : « Je suis contente de faire partie de ce collectif et de ce club »

Tout d’abord, comment se passe ton intégration avec le groupe ?
Très bien ! Je suis contente de faire partie de ce collectif et de ce club. Je m’y sens bien. Les filles m’ont bien accueillie et intégrée dans l’équipe et la vie de groupe.
Comment analyses-tu votre début de saison en championnat après trois journées ?
On gagne deux matchs sur trois. Je pense que c’est plutôt pas mal ! Deux victoires à domicile en plus !
Pour la confiance, c’est important de bien débuter la saison.
Pour la suite, on ne connait pas beaucoup les collectifs en face, donc, à chaque match, il y a quelque chose à jouer.
La poule semble particulièrement relevée cette saison avec plusieurs équipes à jouer les premiers rôles, penses-tu que le Roz Hand’Du 29 peut jouer les trouble-fêtes ?
A chaque entraînement et match, le groupe progresse. Nous sommes capables de faire de belles choses. Les saisons sont longues et aucun match ne sera joué d’avance pour nous comme pour les adversaires ! Le Roz Hand’Du a déjà une belle saison de N2 derrière lui, cela sert d’expérience au collectif. Certaines équipes vont devoir venir chercher la victoire chez nous et on ne compte pas leur faciliter la tâche !
Vous recevez ce week-end ISSY PARIS (équipe réserve de Paris 92 en Ligue Butagaz Énergie), qui est invaincu jusqu’à présent, quelles vont être les clés du match pour tenter de les perturber ?
Sur la poule aller, on ne va pas se concentrer sur l’adversaire mais plutôt sur nous. Il va falloir être solidaire en défense comme nous le faisons depuis le début de la saison. Récupérer des ballons et courir en montée balle. C’est vraiment notre force.
Ironie du sort, le club organise sa première soirée partenaires de la saison lors de ce match, l’occasion de leur montrer un beau spectacle ?
Le but est de montrer un beau spectacle à chaque match ! On a la chance de jouer devant un public motivé et nombreux à domicile, ce samedi c’est une occasion de plus pour faire un bon match.
Je sais aussi que le Roz Hand’Du est le spécialiste pour faire perdre les premières quand elles viennent dans le Finistère ! J’espère que cette saison, nous ferons pareil !